Stratégie de diffusion – Évaluation des risques climatiques à Madagascar

Évaluation des risques climatiques à Madagascar - Stratégie de diffusion - adelphi
Stolzenberg, Christopher; Karen Hetz, Jean Marc Andriamanantena et Lea Dunst 2018: Stratégie de diffusion . Évaluation des risques climatiques à Madagascar. Antananarivo: Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH.

Les impacts des perturbations climatiques ont commencé à se faire sentir sur l’Île de Madagascar. Puisque Madagascar est un pays tropical sujet à des catastrophes naturelles récurrentes (cyclones, inondations et, par moment et dans certains endroits, sécheresses accrues), les questions de la gestion de l’environnement en général, et de l’adaptation au changement climatique en particulier, deviennent cruciales et urgentes.

Cependant, la majorité des différents acteurs ne saisissent pas encore les conséquences probables des changements climatiques et de la responsabilité de l’homme. Ceci s’explique par les raisons suivantes : la complexité des connaissances liées aux changements climatiques, l’absence de sensibilisation et la faible participation des acteurs sociaux, entre autres facteurs.

Il est clair que la connaissance des effets du changement climatique et des vulnérabilités spécifiques à Madagascar est indispensable pour renforcer les capacités d’adaptation nationales. C’est dans ce contexte que le Programme d’appui à la gestion de l’environnement (PAGE/GIZ) de la Coopération technique allemande (GIZ) et l’Union Européenne, dans le cadre du Projet sur le renforcement des conditions et capacités d’adaptation durable au changement climatique (PRCCC), ont mandaté l’équipe d’adelphi/GOPA pour réaliser une analyse de risques, en d’autres mots des risques climatiques, à Madagascar.

L’objectif principal de cette étude est de réaliser des évaluations régionales participatives des risques climatiques auprès de trois régions climatiques « hotspots » de Madagascar. ; Ces régions constituent les points de concentration des actions du Programme PAGE/PRCCC : Analamanga, Boeny et DIANA. Les analyses régionales serviront de point de départ pour l’élaboration des options d’adaptation pour les groupes cibles régionaux et d’orientation pour le PNA à l’échelle nationale. En même temps, la stratégie de diffusion se rattache aux activités dans les trois régions et à l’échelle nationale, orientées vers la sensibilisation sur les sujets du changement climatique et de l’adaptation, les enquêtes participatives et la restitution des résultats.